« E » Dictionnaire historique concernant

Belœil, McMasterville, Saint-Mathieu-de-Belœil,

Mont-Saint-Hilaire et Otterburn Park© SHBMSH 2003-2017

Compilé par J.-Roger Cloutier, membre de la Société d'histoire de Belœil - Mont-Saint-Hilaire.
Révisé le 23 juillet 2017. -- Pour nous écrire.

Index alphabétique du dictionnaire :

A B-Bis Bla-Byn C-Cir Cla-Cyr D-Dex Dia-Duv E F G H I J K

L-Law Lea-Lyt M-May Mca-Myl N O P Q R S T U V W X Y Z

Références -------------- Variantes des patronymes

Retour à la page d'accueil de la SHBMSH -------------- Page d'accueil du dictionnaire

------------------------------------------------------------------ 

»» Patronymes, surnoms et variantes : Plusieurs familles de notre région ont utilisé plus d'un patronyme au cours de leur histoire. Dans certains cas, comme en font foi divers registres, on a alterné plusieurs fois entre le patronyme original et un nom de guerre ou un surnom. Quel est leur « vrai » patronyme ? Les personnages de ce dictionnaire sont montrés en un seul endroit que le compilateur a dû choisir. Si vous ne trouvez pas la personne recherchée avec le patronyme que vous avez, voyez la liste des variantes pour vous aiguiller ailleurs.

------------------------------------------------------------------ 

»» Eastern Townships Bank. Banque créée à Sherbrooke en 1855 et mise en opération en 1859. Première banque à ouvrir une succursale à Belœil, soit à Belœil-Station en 1904. La même banque opérait aussi en 1910 au coin de Saint-Mathieu et Richelieu. Cette banque fut achetée et fusionnée en 1912 avec la Banque Canadienne de Commerce.
(7-68 p.21)

Eastwick, Harry (1871-1933).
À McMasterville en 1933.
- Il a épousé Mary C Chester.
- Décédé à McMasterville lors d'une explosion à la poudrière C.I.L. et inhumé au cimetière anglican de Chambly.
(215) (318)

Eberts, Elizabeth Ann (1815-1881). À Belœil en 1845, en 1861 et en 1871.
- Née à Halifax, Nouvelle-Écosse.
- Fille d'Ignace Eberts et d'Elizabeth Ann Thompson.
- Elle a épousé Jean-Baptiste Allard à Belœil en 1837.
- Décédée et inhumée à Belœil.
(39) (101) (108) (125) (185) (230) (232)

»» Échevins : voir Conseillers municipaux.

»» Écho de Verchères, L'. voir L'Écho de Verchères.

»» Écho des monts, L'. voir L'Écho des monts.

»» Écho du Pays : voir L'Écho du Pays.

»» École Cedar Street School.







»» École de Belœil-Station. voir Académie Jeannotte

»» École d'éducation internationale. Elle est sise au 720, rue Morin à McMasterville dans l'édifice occupé précédemment par le Richelieu Valley High School.
(X)





»» École des Frères Maristes (boulevard Sir-Wilfrid-Laurier à Belœil.). Elle fut remplacée par la première École Saint-Mathieu maintenant appelée École Marie-Rose.
(7-6)

»» École des garçons, (rue Saint-Hippolyte à Mont-Saint-Hilaire). Édifice donné par le seigneur Thomas Campbell en 1850. Détruite par le feu en 1928 et reconstruite. Utilisée jusqu'en 1993.
(7-43)

»» École des Trente. École située sur le boulevard Yvon-L'Heureux près de la rue Saint-Jean-Baptiste, à Belœil. Elle fut détruite par le feu dans les années 1930.
(7-43 p.30)

»» École Dominique-Savio.
(X)






»» École du 1er arrondissement de Saint-Hilaire. En 1845, 1er rang et le haut du 2e rang.
(303)

»» École du 2e arrondissement de Saint-Hilaire. En 1845, « la montagne » et le rang des Étangs.
(303)

»» École du 3e arrondissement de Saint-Hilaire. En 1845, le bas des 2e et 3e rangs (petit rang des Brûlé).
(303)

»» École du Rang. Sise avant 1916, au coin des rues Richelieu et Bernard-Pilon à Belœil.

»» École du Rang des 24. Située au coin du rang Trudeau et de l'actuel Bernard-Pilon.
(7-73)

»» École du Ruisseau. Ouverte en 1829 et dirigée par André Vandandaigue, les cours se donnent chez lui. En 1846, on acheta un terrain de Joseph Préfontaine et on construisit une bâtisse d'école située au 1383, Ruisseau-Nord, à Saint-Mathieu-de-Belœil. L'école fonctionna jusqu'en 1964 et le bâtiment sert maintenant de résidence.
(7-73) (188)

»» École du Sacré-Cœur de McMasterville. Sur la rue Richelieu, au coin de la rue de l'École. Construite en 1925, les Sœurs de la Présentation y arrivent en 1937. En 2003, le bâtiment n'est plus utilisé. Il a été démoli en remplacé par un bâtiment à résidences multiples en 2004.
(7-43 p.30) (14)

»» École du village de Belœil. Cette école a été remplacée sur le même site par la première école Saint-Mathieu qui est devenue plus tard l'école Marie-Rose. Rue Laurier.
(Photo, SHBMSH, Fonds Julien Poirier)








»» École Jeannotte : voir Académie Jeannotte.

»» École Jolivent. Anciennement, École Maria-Goretti.
(Photo, Archives Ville de Belœil) (7-73)






»» École La Farandole. S'appelait originalement le Collège Saint-Joseph. Sise au 265, de la 3eave à McMasterville.
(14)






»» École Le Petit-Bonheur. Sise au 80, rue F.-X. Garneau, à Belœil.






»» École Maria-Goretti.
(7-73)

»» École Marie-Rose.
(Photo, Archives de Belœil)











»» École McMasterville Protestant School

»» École Polyvalente de Belœil, Polybel. Elle ouvre ses portes en 1969. Au 725 de la rue de Lévis à Belœil.
(14)





»» École Polyvalente Ozias-Leduc. Sise au 525, rue Jolliet. à Mont-Saint-Hilaire. Ouverte en 1970.



»» École Richelieu Valley High School. Sise au 720, rue Morin, McMasterville.

»» École Sacré-Cœur de Saint-Hilaire (Modèle). Un premier bâtiment construit vers 1907 sur la rue Saint-Hippolyte est détruit par incendie en 1927. Un nouveau bâtiment le remplace en 1928.
(Photo, SHBMSH, Fonds Armand Cardinal) (7-13 p.39, 36)











»» École Saint-Joseph : voir Collège Saint-Joseph.

»» École Saint-Matthieu (École Supérieure Saint-Mathieu). École dirigée par les Frères Maristes jusqu'en 1969. Le bâtiment érigée en 1929 et situé sur le boul. Laurier devient l'école Marie-Rose en 1953, alors que l'édifice actuel sur la rue Hubert est mis en service.
(Photo, Archives de Belœil)

Les frères-directeurs, à partir de l'école du village, furent :
> 1900 - Zénaïs-Marie (Claude Béraud)
> 1906 - Jules-Adrien (Jean-François Cheynet)
> 1912 - Alfrid
> 1914 - interruption de service
> 1917 - monsieurJean-Charles Miousse
> 1928 - Victor-Henri (Philéas Durocher)
> 1931 - Joseph-Augustalis (Charles-Auguste Côté)
> 1934 - Marie-Euthyme (Joseph-Narcisse Salvas)
> 1936 - Jules-Clément (Jules Tardif)
> 1938 - Rémi-Antoine
> 1941 - Lorenzo (Lorenzo Tanguay)
> 1943 - Donat-Louis (Jean-Louis Gunner)
> 1946 - Hormidas (Elphège-Hormidas Brault)
> 1949 - Régis-Armand (Louis-Armand Geoffrion)
> 1953 - Régis-Alphonse (Philippe Perreault)
> 1963 - Raymond Proulx
> 1968 - Germain Cantin

»» École William McMaster High School.
(Photo, SHBMSH, Fonds Gilles Plante)









»» Écoles de Belœil :
- Académie des garçons
- Académie Jeannotte
- Cedar Street School
- Collège Saint-Mathieu
- École Christ-Roi
- École des Frères Maristes
- École des Trente
- École du Ruisseau

- École Dominique-Savio
- École du Village
- École Jolivent
- École Jolivent, Pavillon des Frênes
- École Jolivent, Pavillon des Tilleuls
- École Le Petit-Bonheur
- École Marie-Rose
- École Polybel
- École Polyvalente de Belœil
- École Saint-Matthieu, I
- École Saint-Matthieu, II
- École secondaire Marie-Rose
- École Le Tournesol
- Le Couvent I
- Le Couvent II
- Première école, 969, rue Richelieu

»» Écoles de McMasterville
- Collège Saint-Joseph
- École du Rang
- École d'Éducation internationale
- École La Farandole
- McMasterville Protestant School
- Richelieu Valley High School
- Couvent du Sacré-Cœur
- William McMaster High School

»» Écoles de Mont-Saint-Hilaire
- Collège Saint-Hilaire
- Couvent de Saint-Hilaire.
- École Au Fil de l'Eau
- École Au Fil de l'Eau, Pavillon Desrochers
- École Au Fil de l'Eau, Pavillon Hertel
- École Au Fil de l'Eau, Sacré-Cœur
- École des garçons, rue Saint-Hippolyte
- École de L'Aquarelle
- École Desrochers.
- École La Pommeraie
- École Polyvalente Ozias-Leduc
- École Sacré-Cœur
- École Sainte-Anne

»» Écoles d'Otterburn Park
- École Notre-Dame
- École Notre-Dame, Pavillon I
- École Notre-Dame, Pavillon II
- École Saint-Jean-Baptiste de l'Amitié
- Mountainview School

»» Écrivains :
>
Allaire Jean-Baptiste
>
Bernier Sylvie
>
Bessette Arsène
>
Borduas Paul-Émile
>
Cardinal Armand
>
Charbonneau Jean-Pierre
>
Choquette Ernest
>
Demers Sylvain
>
Gadbois Vital
>
Gagnon Jean-Pierre
>
Lamarre Dolorès
>
Lambert Pierre
>
Larocque Ronald
>
Leduc Ozias
>
Loranger Françoise
> Meunier Paul
>
Mongeau Pierre-Paul
>
Morin André
>
Panneton Philippe
> Paradis France
>
de PassilléFrançoise
>
Phaneuf Jean-Marc
>
Richard Martine
>
Senécal Patrick
>
Trotier Maxine
>
Vanderheyden Kees

Édeline, Angélique (1748-1823).
À Belœil en 1776 et à Saint-Hilaire en 1823.
- Née à Varennes.
- Fille de Pierre Édeline et de Catherine Couillaud dit Roch.
- Elle a épousé Louis Ledoux à Varennes en 1771.

- Décédée et inhumée à Saint-Hilaire.
(5) (110) (185) (193)

Édeline, Marie-Archange (1754-1782). À Belœil en 1779.
- Née à Verchères.
- Fille de François Édeline et de Marie-Louise Valet.
- Elle a épousé Antoine Plamondon à Saint-Charles-sur-Richelieu en 1776.

- Décédée et inhumée à Saint-Charles-sur-Richelieu.
(5) (42) (185)

Edmonston, Phillip (1944-). Éditeur. Défenseur des consommateurs.
Député (nouveau parti démocratique) du comté de Chambly à la Chambre des Communes en 1990.
- Né à Washington, District of Clumbia aux États-Unis.
(Photo, www.canada.com) (7-64 p.42)



Édouard VII (Prince de Galles) (Albert Édouard, Bertie) (1841-1910).
Roi de Grande-Bretagne de 1901 à 1910. Quand il était encore Prince de Galles en 1898, il a visité Montréal et a résidé au Manoir Campbell de Saint-Hilaire. Il assista au premier concert de Béatrice Lapalme au Covent Garden de Londres en 1903. Une rue d'Otterburn Park a été nommée en son honneur.
- Né à Buckingham Palace, Angleterre.
- Fils d'Albert, prince de Saxe-Cobourg-Gotha et de la reine Victoria.
- Il a épousé Alexandra de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg à Windsor, Angleterre en 1862.

- Décédé et inhumé au Château de Windsor, Angleterre.
(Photo Internet) (33)


»» Église Belœil Station Presbyterian (1905-1925) et Belœil United (1925-1959). Église démarrée par des citoyens protestants d'origine écossaise demeurant dans le territoire du futur McMasterville. Un premier bâtiment fut érigé sur la rue Joffre en 1915 pour les services religieux et pour l'école du dimanche. En 1925, cette église se joignit à la Belœil United Church alors créée. Elle desservait ainsi les résidents de McMasterville, Belœil et d'Otterburn Park. En 1929, l'église McMasterville Protestant United fut bâtie au coin des rues Ardener et Richelieu. Un presbytère fut ajouté en 1950. En 1959, le sanctuaire actuel fut érigé à Belœil au coins des rues Hertel et Lemoyne. Il sert à la fois pour les anglophones de la région d'église catholique Our Lady of Fatima et d'église protestante St. Andrews pour la Richelieu Valley United Church.

»» Église anglicane St. Martin's d'Otterburn Park. Organisée en 1957 à la demande de la population locale qui précédemment se rendait mensuellement à l'église Belœil United de McMasterville. Les premiers offices eurent lieux à la Légion Canadienne d'Otterburn Park. Le nom du saint patron fut assigné en 1958. Le bâtiment de l'église située au 505, avenue Mountain View dont la construction a commencé en octobre 1960 a servi pour la première fois le 24 décembre 1960 a été dédié en janvier 1961.
(Dessin, SHBMSH, Fonds Robert Edward Bathe) (7-34 p.19) (161) (168)




»» Église presbytérienne de Belœil-Station. Église érigée sur la rue Joffre en service jusqu'en 1929.
(7-61 p.16)

»» Église Our Lady of Good Counsel : voir Paroisse Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

»» Église Sacré-Cœur-de-Jésus de McMasterville-Belœil. Une première chapelle est érigée en 1924. Cette chapelle est transformée en église en 1931. Le bâtiment est rallongé en 1951. L'église est rénovée en 1965.
(14)












»» Église Saint Andrew's United de Belœil. Cette église a aussi été utilisée pendant un certain temps pour des messes catholiques anglophones.
(Photo, Archives de Belœil)











»» Église Saint-Matthieu de Belœil. De 1772 à 1787, les paroissiens vont aux offices à l'étage du presbytère. Une première église est bénite en 1787 et est détruite par un incendie causé par la foudre en 1817. Une deuxième église est construite en 1818 et sera aussi détruite par un incendie en 1895. On reconstruit en 1896 ce qui est l'église actuelle. Les plans de cette dernière furent conçus par l'architecte Louis-Zéphirin Gauthier qui fit aussi la surveillance des travaux.
(2 p.48) (7-39 p.5) (188)










»» Église Saint-Hilaire (1837-). En 1795, un presbytère-chapelle avait été construit pour desservir le village de Saint-Hilaire. En 1830, on commença la construction d'une église simple qui fut ouverte au culte en 1837 quoique incomplète. Augustin Leblanc a été l'architecte et l'entrepreneur constructeur. Les paroissiens ont fourni les pierres requises qu'ils ont taillées à même la montagne. L'orgue de l'église Saint-Hilaire est le plus ancien orgue Casavant encore en service. Il fut construit en 1856 par Joseph Casavant, père des fondateurs de Casavant et Frères de Saint-Hyacinthe. C'est l'artiste Ozias Leduc qui fit la décoration qu'on connaît à partir de 1898. Elle comprend environ 17 de ses tableaux plus un chemin de croix. Il a aussi exécuté les croquis qui servirent à la construction de deux vitraux. Surtout à cause des œuvres de Leduc, l'église a été classée Monument historique en 1965.
(7-4 p.3, 24 p.2) (10)



»» Église Sainte-Maria-Goretti (1956-2009-). Église de Belœil achevée et bénite en 1956. Elle a été détruite par un incendie en 2009. L'église était située au 360 du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier.











»» Église Unie du Canada d'Otterburn Park. Située sur la rue Mountainview, elle fut construite en 1964.
(7-34 p.19)

»» Église Union Church d'Otterburn Park. Située au coin des rue Prince-Albert et Chemin des Patriotes. Construite en 1919, elle est maintenant convertie aux activités commerciales.
(7-34 p.19)

»» Église United Church de McMasterville. Située au coin des rues Ardener (disparue) et Richelieu. Construite en 1929, elle fut démolie en 1959. Des laboratoires ont été construits sur son site.
(7-61 p.17)

Ehrenkrook, Johan Von (-1783). Lieutenant-colonel du régiment d'infanterie von Rhetz dont des troupes passèrent l'hiver 1782-1783 à Belœil.
- Décédé à Trois-Rivières (Saint-Maurice).
(1) (33)

»» Électricité à Belœil. En 1906, le village de Belœil adopte un réglement pour installer et entrenir un réseau de distribution électrique. En 1914, la ville de Belœil est créée ce qui facilitera les emprunts et le financement du réseau électrique. À la suite d'une entente avec la Southern Canada Power (celle-ci fut intégrée à Hydro-Québec en 1963) pour l'achat d'électricité, la ville de Belœil commence à exploiter son réseau de distribution électrique. Les premiers clients installent une ou deux lumières dans leur maison. En plus de Belœil, le réseau a desservi plus tard McMasterville, une grande partie de Saint-Basile-le-Grand, une partie de Saint-Mathieu-de-Belœil et une petite partie de Mont-Saint-Hilaire. Ce réseau sera vendu à Hydro-Québec en 1979.
(7-1 p.10) (40)






Émard, Joséphine (1874-1937). À Saint-Hilaire en 1895, en 1901, en 1911 et en 1937.
- Née à Longueuil.
- Fille de Félix Émard et de Joséphine Delage.
- Elle a épousé Jean-Baptiste Émond à Longueuil en 1894.
- Décédée et inhumée à Saint-Hilaire.
(110) (146) (159) (193) (215)

Émond, Antonia (1862-1899). À Belœil en 1883 et à Saint-Hilaire en 1886 et en 1891.
- Fille de Joseph Émond et d'Adèle Thiboutot.
- Elle a épousé Joseph Bernard à Belœil en 1883.
- Décédée et inhumée à Saint-Hyacinthe(Saint-Hyacinthe), église Notre-Dame-du-Rosaire.
(39) (66) (110) (185) (193) (214)

Émond, Benjamin (1804-).
Journalier à Belœil en 1832, puis à Saint-Hilaire.
- Né à Rivière-Ouelle (Kamouraska).
- Fils de Joseph Émond et de Véronique Dubé.
- Il a épousé Marie-Louise Voghel à Belœil en 1831.
- Père de Séraphine (1832), Marie-Louise (1833), Moïse (1835) et Joseph (1836).
(39) (108) (110) (125) (185) (215)

Émond, Délima (1867-1909).
À Saint-Hilaire en 1891 et en 1901.
- Fille de Joseph Émond et d'Adèle Thiboutot de L'Islet.
- Elle a épousé Amédée Larrivé à Saint-Hilaire en 1883.
- Décédée et inhumée à Saint-Hilaire.
(42) (62) (110) (193) (214)

Émond, Delvina (1853-1930).
À Saint-Jean-Port-Joli (L'Islet) en 1881. À Belœil en 1887 et à Saint-Hilaire en 1892.
- Fille de Joseph Émond et d'Adèle Thiboutot.
- Elle a épousé Georges Gaumond à Sainte-Louise (L'Islet) en 1876, puis Charles Picard à Montmagny (Montmagny) en 1904.
- Décédée et inhumée à Lévis (Lévis), église Saint-Antoine, cimetière Mont-Marie.

(34) (66) (70) (110) (185) (193)

Émond, Ernest (1890-1945).
Peintre à Belœil en 1910.
- Né à Saint-Hilaire.
- Fils de Joseph Émond et d'Émilie Boulanger.
- Il a épousé Marie-Rose Brodeur à Belœil en 1909.
- Père de Mignonne (1910), Léone (1911), Yvette (1913), Marie-Paule (1914) et Roger.
- Décédé et inhumé à Windsor (Richmond).

(39) (66) (146) (185) (193)

Émond, François-Xavier (1879-1932).
À Saint-Hilaire en 1900, à Montréal en 1904 et en1932.
- Né à Sainte-Anne-de-la-Pocatière (Kamouraska).
- Fils de Joseph Émond et d'Adèle Thiboutot.
- Il a épousé Anna Trépanier à l'église Saint-Hyacinthe de Saint-Hyacinthe (Saint-Hyacinthe) en 1897.
- Père d'Omer (1896), Prudent-Arthur-David (1900), Louis-Joseph-Damase (1903), Marie-Rose (1904), Joseph-Lucien (1905), Armand (1908), David (1912), Trefflé et Léo.
- Décédé à Montréal et inhumé à Saint-Hilaire.
(66) (70) (110) (193)

Émond, Jean-Baptiste (1875-1948).
Journalier à Saint-Hilaire en 1895 et en 1901. Charretier à Saint-Hilaire en 1911. Maître maçon à Saint-Hilaire en 1937.
- Fils de Napoléon Émond et de Adéline Émond.
- Il a épousé Joséphine Émard à Longueuil en 1894.
- Père de Marie (1895), Omer (1896), Charles-Arthur (1897), Paul (1899), Corinne (1901), Thomas (1904), Jean-Baptiste (1906), Berthe (1908) et Irène-Jeannette (1912).
- Décédé et inhumé à Saint-Hilaire.
(62) (110) (125) (146) (159) (193)

Émond, Joseph (1790-).
Journalier à Rivière-Ouelle (Kamouraska) en 1820, à Saint-Hilaire en 1829 et à Saint-Michel-d'Yamaska (Yamaska) en 1835.
- Né à Rivière-Ouelle (Kamouraska).
- Fils de Joseph Émond et de Véronique Dubé.
- Il a épousé Adélaïde Dubé à Sainte-Anne-de-la-Pocatière (Kamouraska) en 1812.
- Père de Marie-Clarisse (1820), Théodore (1829), Damase (1830), Adéline (1833) et Mathilde (1835).
(5) (66) (70) (110) (193)

Émond, Joseph. À Saint-Hilaire en 1867. À L'Islet (L'Islet) en 1883.
- Fils d'Hilaire Émond et de Victoire Bouchard.
- Il a épousé Adèle Thiboutot à Sainte-Anne-de-la-Pocatière (Kamouraska) en 1849.
- Père de Delvina (1853), Joseph (1859), Antonia, Délima (1867) et François-Xavier (1879).
(70) (110)

Émond, Joseph (1859-1931). Journalier à Saint-Hilaire en 1881 et en 1891. Employé du chemin de fer Grand Trunk à Belœil en 1898 et en 1901. Cantonnier en 1903.
- Fils de Joseph Émond et d'Adèle Thiboutot de Sainte-Anne-de-la-Pocatière (Kamouraska).
- Il a épousé Rose-de-Lima Dumont à Saint-Hilaire en 1880, puis Émilia Boulanger à Saint-Hilaire en 1889.

- Père (premier lit) de Rose-de-Lima (1881), Jean-Baptiste (1884), François-Xavier (1885) et André (1886), Deuxième lit, Ernest (1890), Armand (1891), Georges-Paul-Émile (1892), Yvonne (1895), Laurence (1898) et Hilaire-Émile (1903).
- Décédé et inhumé à Windsor (Richmond).
(34) (42) (62) (66) (110) (193) (214)

Émond, Marguerite (1800-). À Saint-Hilaire en 1844.
- Née à Berthier (Berthier).
- Fille de Jean-Baptiste Émond et de Judith Rocheleau.
- Elle a épousé Jean-Baptiste Sauvageau à Berthier en 1826.
(33) (66) (110) (193)

Émond, Rémi (1799-1848). Journalier à Saint-Hilaire en 1829.
- Fils de Joseph Émond, de Sainte-Anne-de-la-Pocatière (Kamouraska).
- Il a épousé Charlotte Renaud (Arnault) à Saint-Hilaire en 1830.
- Père d'Adée (1831).
- Décédé accidentellement et inhumé à Sorel, église Saint-Pierre.
(42) (66) (110) (193) (215)

Englehart, Gérard.
Conseiller municipal à McMasterville de 1984 à 1985.
(14) (102)

»» Épidémie de choléra à Belœil et Saint-Hilaire. L'épidémie s'était répandue à travers le monde en 1831 et à finalement fait ses ravages au Québec l'année suivante. On évalue le nombre de ses victimes ici à 10 000 dont plusieurs dans notre région. Il y a 22 victimes à Belœil en 1832 et 27 à Saint-Hilaire. Il y a une recrudescence en 1834 qui cause 35 victimes à Belœil et 11 à Saint-Hilaire.
(2 p.102) (7-1 p. 7, 15) (32-XX-3)

»» Épidémie de variole dans le région du Richelieu en 1784. Épidémie de variole, la pire, la plus cruelle de toute l'histoire de la région du Richelieu. Le nombre de décès de cette année double par rapport aux années précédentes.
(32-XX-3)

»» Épidémie, pandémie mondiale de la grippe espagnole en 1918. Les écoles de la paroisse Saint-Hilaire sont fermées du 27 octobre au 18 novembre.
(303)

Ermite de la montagne, L'. Voir : Lemieux, Hilaire.

d'Esgly, M
gr Louis-Philippe Mariauchaud (1710-1788). Prêtre canadien ordonné en 1734. Curé de Saint-Pierre, Î. O. Coadjuteur de Mgr Jean-Olivier Briand en 1770. Évêque de Québec de 1784 à 1788, premier canadien à ce titre, il dirigea son diocèse de sa résidence à l'Île d'Orléans.
- Né à Québec.
- Fils de François Mariauchaud d'Esgly et de Louise-Philippe Chartier de Lotbinière.

- Décédé et inhumé à Saint-Pierre (Île d'Orléans). Son corps a été transporté dans la crypte de la basilique Notre-Dame de Québec en 1969.
(Photo, Diocèse de Québec) (4) (27)

Esinhart, Marie. À Belœil en 1873.
- Fille de Jean Esinhart et de Luce Halde.
- Elle a épousé Émery Brillon (Régnier) à Mont-Saint-Grégoire (Iberville) en 1865.
(66) (125) (185)

Éthier, Joseph. Tanneur à Saint-Hilaire en 1840, à Saint-Jean-Baptiste-de-Rouville en 1845 et à Belœil en 1850.
- Fils de Jean-Baptiste Éthier et de Marie Audet dit Lapointe.
- Il a épousé Marguerite Adam à l'église Notre-Dame de Montréal en 1839.
- Père de Célina (1840), Joseph (1841), Cordélie (1842), Julie (1844), Donat-Hermas (1845), Hermine (1846), Philomène (1847) et Michel-Éphrem (1848).
(70) (110) (125) (157) (185)

Éthier, Léopold (1885-1964).
- Fils de Joseph Éthier et de Célina Faille.
- Il a épousé Adorisca Brault à l'église Saint-jacques de Montréal en 1907.
- Père de .
- Décédé à Belœil.
(66) (318)

Evans, Brian Allen (1941-). Prêtre protestant ordonné à Montréal en 1967. L.Th, B.A., M.A. et Ph.D. Il a œuvré à Montréal, à l'Île-Perrot, à Dorion, à Mascouche, à Verdun, au Port de Montréal, à Delson, ministre à l'église Saint Martin's d'Otterburn Park de 1995 à 1997, au port d'Halifax, Nouvelle-Écosse, à Bedford, à Philipsburg et à Farham.
- Né à Montréal.
- Fils de Robert Francis Evans et de Margaret Mary Allen.
(156)

»» « Évêché de Belœil ». De 1868 à 1875, pour fonctionner plus économiquement, l'évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe, Mgr Charles Larocque, installe son évêché au presbytère de Belœil où il s'est nommé curé.
(2) (7-44)

»» Événements désastreux :
> 1784 Épidémie de variole dans la région du Richelieu
> 1817 L'église Saint-Matthieu de Belœil est détruite par incendie
> 1832 Épidémie de choléra
> 1833 Feu de forêt sur le mont Saint-Hilaire
> 1834 Épidémie de choléra
> 1837 Bataille des Patriotes à Saint-Charles-sur-Richelieu
> 1837 Bataille des Patriotes à Saint-Denis
> 1841 Accident au moulin, montagne Saint-Hilaire
> 1846 Destruction de la croix au mont Saint-Hilaire
> 1849 Inondation sur le Richelieu
> 1857 Explosion au moulin de Belœil
> 1859 Déboulis à Saint-Hilaire
> 1864 Tragédie ferroviaire à Belœil
> 1875 Accident ferroviaire à Belœil
> 1877 Destruction par incendie de la chapelle du Pain-de-Sucre au mont Saint-Hilaire
> 1890 Explosion à Belœil
> 1891 Incendie au bâtiment de la Providence Saint-Victor à Belœil
> 1895 L'église Saint-Matthieu de Belœil est détruite par incendie
> 1896 Explosion à Belœil
> 1902 Destruction par incendie du bâtiment de la Providence Saint-Victor à Belœil
> 1913 Explosion à l'usine de poudre de Belœil
> 1915 Explosion à l'usine de poudre de Belœil
> 1918 Incendie majeur à Saint-Hilaire
> 1932 Inondation sur le Richelieu
> 1936 Inondation sur le Richelieu
> 1957 Feu de forêt sur le mont Saint-Hilaire
> 1961 Verglas qui cause des pannes d'électricité dans la région durant 5 jours
> 1963 Inondation sur le Richelieu
> 1963 Incendie au couvent de Saint-Hilaire
> 1975 Explosion importante à McMasterville
> 1976 Inondation sur le Richelieu
> 1981 Incendie à l'école Polyvalente Ozias-Leduc à Saint-Hilaire
> 1988 Explosion à McMasterville
> 1998 Verglas qui cause une panne d'électricité totale dans la région pendant trois semaines

»» Évêques du diocèse de Montréal :
> 1820 - 1840
Jean-Jacques Lartigue
> 1840 - 1876
Ignace Bourget
(4) (30)

»» Évêques du diocèse de Québec (et archevêques) :
> 1674 - 1688
François de Montmorency de Laval
> 1688 - 1727
Jean-Baptiste de Saint-Vallier
> 1727 - 1733
Louis-François Duplessis de Mornay
> 1733 - 1737
Pierre-Hermann Dosquet
> 1739 - 1740
François-Louis Pourroy de Lauberivière
> 1741 - 176
0 Henri-Marie du Breil de Pontbriand
> 1764 - 1784
Jean-Olivier Briand
> 1784 - 1788
Louis-Philippe Mariauchaud d'Esgly
> 1788 - 1797
Jean-François Hubert
> 1797 - 1806
Pierre Denault
> 1806 - 1825
Joseph-Octave Plessis
> 1825 - 1833
Bernard-Claude Panet
> 1831 - 1850
Joseph Signay
> 1850 - 1867
Pierre-Flavien Turgeon
(4) (30)

»» Évêques du diocèse de Saint-Hyacinthe :
> 1852 - 1860
Jean-Charles Prince
> 1860 - 1855
Joseph Larocque
> 1865 - 1875
Charles Larocque
> 1875 - 1901
Louis-Zéphirin Moreau
> 1901 - 1905
Maxime Decelles
> 1906 - 1923
Alexis-Xyste Bernard
> 1924 - 1942
Fabien-Zoël Decelles
> 1942 - 1967
Arthur Douville
> 1967 - 1979
Albert Sanschagrin
> 1979 - 1998
Louis-de-Gonzague Langevin
> 1998 -
François Lapierre
(23) (30)

»» Explosion au moulin de Belœil. En 1857, la chaudière du moulin mû par la vapeur explosa tuant trois personnes et faisant plusieurs blessés parmi les employés. Les victimes furent : Antoine Burelle , Antoine Foisy et Onésime Beauchemin. Le bâtiment du Vieux-moulin est situé près de l'église Saint-Matthieu (aujourd'hui, rue Richelieu).
(2 p.118) (185)

»» Explosion importante à la C.I.L. : voir Victimes.

Ewen, Elizabeth.
Épouse d'un soldat britannique à Belœil en 1778.
- Elle a épousé Thomas Charly.
(5) (125)

Retour au haut de la page